• save-the-forest-purprojet-sauver la foret

Pourquoi sauver la forêt

Des écosystèmes fragilisés

why-save-the-forest-bannerIMG_0367

Selon la FAO, les forêts du monde continuent à se rétrécir car avec l'accroissement démographique davantage de terres forestières sont converties à l'agriculture et à d'autres utilisations. Quelque 129 millions d'hectares de forêts - une superficie presque équivalente en taille à l'Afrique du Sud - ont été perdus depuis 1990, selon l'Evaluation des ressources forestières mondiales 2015.
Cette déforestation est principalement liée à l'agriculture :

  • 60% de la déforestation sont dûs au développement des cultures agroindustrielles intensives (soja, huile de palme, maïs...)
  • 30% résultent de l’action des petits exploitants agricoles pour développer leurs cultures vivrières et leurs ressources énergétiques (bois de cuisson)

La destruction de la forêt serait responsable de 18% à 20% de l'accumulation des gaz à effet de serre dans l'atmosphère. C'est un des principaux éléments responsable du réchauffement climatique.

Si on n’agit pas contre la déforestation, il n’y aura plus de forêt tropicale d’ici 2040. Les enjeux de la lutte contre la déforestation sont multiples : lutte contre le réchauffement climatique et stockage du CO2, protection des écosystèmes et de la biodiversité, protection des ressources naturelles, et notamment des ressources en eau douce, souveraineté alimentaire mais aussi préservation de l'identité culturelle des peuples de la forêt.

Perte des terres arables

Les causes principales de la perte des terres arables sont la déforestation, la surexploitation du bois de chauffe, le surpâturage, l'agriculture intensive et l'industrialisation. Tous les continents sont concernés par cette problématique. Les régions les plus critiques incluent des zones où jusqu'à 75% des couches supérieures du sols ont été perdues.
lossofarableland2

Forêts et changement climatique

L'évolution des temperatures a pris une tournure sans précédents ces dernières années : une hausse de +0.6°C de la température moyenne de la planète a été enregistrée au cours du dernier siècle, il est estimé d'atteindre +4°C d'ici 2100.

Les forêts jouent quatre grands rôles dans le changement climatique: lorsqu'elles sont déboisées, surexploitées et dégradées, elles produisent actuellement environ le sixième des émissions mondiales de carbone; elles réagissent sensiblement à l’évolution du climat; lorsqu'elles sont gérées durablement, elles produisent des combustibles ligneux qui remplacent favorablement les combustibles fossiles; et enfin, elles sont capables d'absorber dans leur biomasse, leurs sols et leurs produits, le dixième environ des émissions mondiales de carbone prévues pour la première moitié de ce siècle et de les emmagasiner en principe à perpétuité. - FAO

Régénérer et préserver nos écosystèmes

Le développement de projets forestiers tels l'agroforesterie, la préserversation de la biodiversité, ou le développement d'activités économiques alternatives, menés en partenariat avec des communautés défavorisées (petits producteurs, peuples indigènes, associations de villageois) sont un remède hollistique à ces problèmes. Ils intègrent l'ensemble des enjeux d'un Développement Durable en permettant :

  • la dépollution des sols et de l'eau : les arbres stockent les nitrates,
  • Air depollution: CO2 is absorbed and stored by trees;
  • la dépollution de l'air : ils absorbent et stockent du CO2,
  • la valorisation des cultures agricoles avec des plantations agroforestières,
  • l'augmentation des revenus des petits producteurs agricoles,
  • la réduction des facteurs d‘érosion,
  • le maintien des sols et de l'eau, la réduction de la désertification,
  • la réduction des tempêtes de sable,
  • la réduction de l'impact climatique,
  • la diversification des revenus et des ressources alimentaires locales.

Les projets forestiers, menés par des communautés défavorisées, permettent de combiner harmonieusement la préservation des forêts et le développement agricole. Participer à la reforestation par la promotion de l’agroforesterie, en partenariat avec les petits producteurs du monde entier, constitue un enjeu majeur présentant des bénéfices sociaux et environnementaux multiples pour l’Homme et la Planète.