Share

trees planted
366,204
surface planted
586 Ha

information

Créé en 2012, ce projet a pour but
  • Diversifier et augmenter les revenus des agriculteurs
  • Accroître la biodiversité et atténuer le changement climatique
  • Préservation du patrimoine et des méthodes culturelles
  • Cohésion et organisation sociales
Ce projet, initié par le chocolatier Chocolats Halba et mené localement avec la coopérative APROSACAO et l’ONG locale Helvetas, vise à développer une production de cacao équitable et biologique (agriculture biologique, agroforesterie) de qualité au Honduras.

Location

Région d'Olancho, Honduras

Type

Agroforestry and reforestation

Local partner

Coopérative APROSACAO

Participants

239 producteurs de cacao bio et équitable

Achievements

366 204 arbres plantés

supply chain

Cacao

certifications

  • The Gold Standard is the most rigorous certification standard globally for carbon offset projects. It ensures that the projects actually reduce carbon dioxide (CO2) emissions, and provide benefits to the local population.

Local partner

APROSACAO est une coopérative de petits producteurs fondée en 2008 grâce à un projet agroforestier pilote lancé par Chocolats Halba et Helvetas Swiss Intercooperation. Les producteurs ont commencé à planter le cacao avec des arbres de bois précieux en 2008. Le cacao qu’ils produisent est biologique et est exporté vers la Suisse sous le modèle du commerce équitable. Les agriculteurs produisent et vendent également des bananes pour le marché local.

Plantation models

Species planted

Macuelizo - Tabebuia rosea

Macuelizo – Tabebuia rosea

Guyaba - Psidium guajava

Guyaba – Psidium guajava

Cedro - Cedrela odorata

Cedro – Cedrela odorata

Caoba - Swietenia Macrophylla

Caoba – Swietenia Macrophylla

More information

participants

Les participants sont plus de 400 agriculteurs situés dans différentes communautés des zones du Rio Blanco. Ils sont éleveurs depuis plusieurs générations mais se sont lancé dans la culture du cacao avec l’aide de FHH, Chocolats Halba et Coop depuis quelques années. Les agriculteurs sont très pauvres, ils gagnent en moyenne 700 euros / an / famille principalement de l’élevage (lait et viande) et de l’argent envoyé par les familles à l’étranger. Avec les plantations de cacao ils peuvent gagner en moyenne jusqu’à 1200 euros / an.