Share

trees planted
363,172

information

L’objectif du projet Nordesta est de préserver les ressources en eau par la reforestation des sources et des berges du fleuve São Francisco dans l’État du Minas Gerais au Brésil.

Il est mené par l’Association Nordesta qui s’occupe de toutes les étapes du projet, de la collecte à la germination de semences, jusqu’aux plantations et à la maintenance des arbres, le tout en collaboration avec les producteurs locaux.

Location

Région du Minas Gerais, Brazil

Type

Agroforestry and reforestation

Local partner

Association Nordesta

Participants

Agriculteurs et propriétaires locaux

Achievements

363,172 arbres plantés

supply chain

Eau , Fruits et Légumes

Local partner

Nordesta est une ONG Suisse créé par l’ornithologue Anita Studer pour préserver les forêts tropicales au Brésil. En 2005, Anita visite le Minas Gerais et décide de créer un projet de reforestation aux sources du fleuve Saõ Fransisco. Elle rencontre alors Neuza Falco Gavaõ qui crée l’association NORDESTA à Arcos et monte la pépinière éponyme. Depuis, plus de 260 000 arbres ont été plantés, le retour d’espèces telles que le loup à crinière et divers singes est régulièrement observé et des projets d’éducation environnementale et d’apiculture sont en cours.

Plantation models

Species planted

Bico de Pato - Machaerium hirtum

Bico de Pato – Machaerium hirtum

Pitanga do brejo - Eugenia florida

Pitanga do brejo – Eugenia florida

Pururuca - Casearia rupestris

Pururuca – Casearia rupestris

Saboneteira - Sapindus saponaria

Saboneteira – Sapindus saponaria

More information

participants

Les participants sont principalement des petits propriétaires ou agriculteurs (2 à 10 ha) qui ont un salaire d’environ 200€ / mois, ou de taille moyenne, avec un salaire entre 300€ et 900€ / mois. Ils participent volontairement au projet pour différentes raisons: parcelles souffrant d’érosion, volonté d’accroître la valeur patrimoniale et écologique de leurs terres (éco-tourisme, régénération de sources agricoles, paysage, etc). Avec ce programme, ils se mettent également gratuitement en règle avec la norme environnementale brésilienne qui demande la non mise en culture des berges et sources et leur reconquête végétale.

Documents